Quelles sont les différences entre les "métiers" psy ?

Dernière mise à jour : 24 juil. 2021

________________________________________________________________________


Psychiatre, psychologue, psychothérapeute...que signifient ces différentes appellations? Comment savoir vers qui se tourner ? Nous faisons le point


Auteur photo: cvpericias (Image libre de droit - Pixabay)



Il n'est pas toujours facile de savoir vers quels professionnel se tourner lorsque nous sommes en demande d aide. Les qualifications exigées pour exercer ces différents métiers changent d'un pays à l autre. Nous allons nous centrer sur la réglementation en France.



Plusieurs experts



Un psychiatre est un docteur en médecine. Il est le seul expert dans ce domaine à pouvoir prescrire un traitement médicamenteux, établir des arrêts de travail et signer des feuilles de soins. Les consultations sont de ce fait remboursées par la sécurité sociale (hors dépassement d'honoraires). Le plus souvent, il confirme les diagnostics, détermine la pertinence de la mise en place d'un traitement et de son suivi et est l'interlocuteur privilégié avec les structures spécialisées. Depuis 2010, il est d'office psychothérapeute également de par sa formation.


Un psychologue est un professionnel détenteur d'une licence et d'un master en psychologie délivrés à la suite d'une formation universitaire. Le titre de psychologue est réglementé. Ceux exerçant en libéral doivent disposer d'un numéro adeli délivré par la ddass. Il peut d'office être également psychothérapeute mais cela dépend de l'orientation de sa formation. Les psychologues dits cliniciens sont d'office psychothérapeute. Les psychologues cognitivistes ou les neuropsychologues doivent parfois compléter leur formation pour accéder au titre de psychothérapeute. Nous reviendrons plus en détails sur ces différents psychologues. Certaines mutuelles remboursent quelques séances par an mais ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale.


Généralement, l'objectif de la formation du psychologue est l'acquisition de trois types de savoirs:

Un savoir théorique qui se propose de confronter les apports théoriques avec la pratique clinique et les articuler avec la réalité clinique du vécu de la personne.

Un savoir faire qui renvoie à l’'habileté à mener un entretien clinique en abordant le passé et les éléments actuels qui posent problème et ajuster des méthodes thérapeutiques en cohérence avec la problématique posée.

Un savoir être qui correspond au développement des capacités d'’écoute, d’'observation et à l'’analyse des interactions pouvant jouer dans ces interrelations

Contrairement aux idées reçues, il n est pas obligatoire de faire une thérapie pour être psychologue.


Depuis 2010, le titre de psychothérapeute est protégé comme l'est celui de psychiatre ou psychologue. Avant cette date, tout le monde pouvait s'autoproclamer psychothérapeute. Devant certaines dérives, il était urgent de cadrer plus sérieusement la profession afin de protéger les patients. Pour accéder à ce titre et s'inscrire sur le registre des psychothérapeutes, il faut justifier de 400 heures minimum de formation théorique en psychopathologie clinique et 5 mois minimum de stage dans un service dédié. Les médecins, peut importe leur spécialité ou les psychanalystes peuvent accéder à ce titre s'ils sont en mesure de justifier de cette formation.


" Psychiatre, psychologue et psychothérapeute sont les seuls appellations protégées par la loi "

Les titres de psychanalyste, psychopraticien, hypnothérapeute, coach etc. n'existent pas en France. Même si certains syndicats auto-réglementent l'exercice de ces appellations, il n'en reste pas moins que légalement, tout le monde peut s'autoproclamer expert sous ces désignations. Il est alors nécessaire de se renseigner si ces praticiens sont inscrits auprès d'un organisme (en général un syndicat) attestant du sérieux et de la pertinence de leur formation. Ne consultez jamais un praticien qui n'a pas de titre réglementé ou qui n'est pas inscrit auprès d'un syndicat



Psychologue ou psychologues?

.


il existe plusieurs branches dans la psychologie qui vont déterminer le champ d'action du praticien. Le psychologue clinicien est spécialisé en psychopathologie et psychothérapie. Il accompagne les personnes souffrant de diverses difficultés (deuil, maladie, rupture etc) ou troubles (dépression, anxiété, trouble du comportement alimentaire, traumatisme etc). Il utilise des outils issus des différentes thérapies pour aider les personnes qui le consultent. Ces outils thérapeutiques peuvent être les thérapies cognitives et comportementales, l'hypnose, l'emdr, le soutien, les thérapies d inspiration analytiques entre autres. Il peut être formé à une ou plusieurs pratiques thérapeutiques et les intégrer au sein d'une même prise en charge (thérapie intégrative qui tend à se répandre de plus en plus). Le psychologue adapte ainsi ses outils aux patients.


De très nombreuses formations d'université (DU) ou d'organismes agrées permettent aux psychologues d'enrichir leur pratique tout au long de leur carrière que ce soit sur un trouble en particulier, un outil thérapeutique ou un autre champ que celui de la psychopathologie..


Le neuropsychologue est un professionnel qui détient le titre de psychologue avec une spécialité en neuropsychologie. Il s intéresse plus particulièrement aux fonctions cognitives notamment la mémoire, le langage, l attention, les fonctions exécutives. Il procède à des bilans afin de déterminer les difficultés cognitives des personnes qui le consultent et propose des prises en charge via la remédiation cognitive. C est le cas par exemple pour les enfants atteints de troubles de l attention (TDHA), ou présentant des troubles de l apprentissage, de personnes souffrant de problèmes mnésiques, attentionnels ou exécutifs suite à un avc ou autres causes neurologiques.


Brièvement, dans les autres spécialités , nous pouvons citer (liste non exhaustive):

- Le psychocriminologue qui aide aux expertises délictuelles et criminelles en s intéressant aux causes des actes criminels et peut intervenir également auprès des victimes.

- Le psychogérontologue est un psychologue clinicien, spécialisé dans le développement noRmal et pathologie du vieillement. Il prend en charge les personnes âgées et les problématiques qui en découlent.

- Le psychologue de l Education national (psychologue scolaire dans le premier degré ou conseiller d orientation-psychologue dans le second degré) accompagne l élève dans ses difficultés et prévient le décrochage scolaire. Ce sont soit des psychologues ayant fait leur cursus licence-master académique et ayant réussi le concours pour devenir fonctionnaire, soit des professeurs des écoles ayant fait une demande d intégration dans le corps des psychologues.

-Le psychologue du travail intervient dans le cadre des entreprises notamment en ressources humaines. Il peut aider au recrutement, effectuer des bilans de compétences, participer au management, prévenir des risques psychosociaux, adapte l environnement de travail en fonction des situations comme le handicap par exemple (ergonome)



Consulter en ligne?



Certaines personnes vont avoir des a priori sur les consultations à distance, préférant se rendre en cabinet. D'autres vont aimer le côté pratique des rendez-vous en ligne. En effet , certaines personnes peuvent rencontrer des difficultés à se déplacer ou même à trouver des créneaux et du temps pour se rendre régulièrement au cabinet du psychologue. Ceci peut être un frein pour entreprendre une thérapie. Utiliser la vidéo conférence permet ainsi une meilleure adaptation des horaires pour un suivi plus constant.

Par ailleurs, les expatriés sont parfois confrontés à la difficulté de trouver un psychologue francophone dans leur nouveau pays de résidence. Ainsi que vous soyez à Londres, à Barcelone ou en Australie, grâce au système de video conférence, bénéficier d'un suivi avec un psychologue parlant français devient beaucoup plus accessible.



Pourquoi consulter ?



Certaines personnes arrivent en consultation avec un diagnostic bien défini, des objectifs bien précis ( même si cela peut évoluer au fur et à mesure de la prise en charge) et sont prêts à commencer une démarche thérapeutique. Mais parfois, il peut être difficile de cibler ses propres difficultés et savoir quelle thérapie peut être la plus adaptée à des besoins.

Habituellement, Internet (forum, articles etc) est une source d'informations complète qui fournit des éléments de réponses. Cependant, il est facile de se noyer dans un trop plein d'informations et cela peut être un frein à la démarche d'aller consulter un psychologue.


" Le bon psychologue est celui qui vous convient. Il ne faut pas hésiter à interagir avec lui et lui faire part des choses que vous pourriez ne pas comprendre ou qui vous dérange. La confiance est primordiale."

Pour ceux qui ressentent le besoin de consulter mais n'osent pas (peur de l'engagement, peur financière, peur de ne pas faire le bon choix...), le premier entretien est généralement l'occasion de cibler au mieux les difficultés et de proposer à l'issue de ce rendez-vous un accompagnement personnalisé.

Sachez que ce premier entretien ne vous engage absolument pas à poursuivre par une thérapie (que ce soit avec moi ou avec d'autres professionnels).

Vous êtes totalement libres de décider quand commencer une thérapie et quand l'arrêter en fonction de vos besoins et de votre rythme.

Par ailleurs, sachez également qu'aucun professionnel ne peut vous forcer à commencer ou poursuivre une démarche thérapeutique. Il est essentiel que vous vous sentiez à l'aise avec celui ou celle qui vous reçoit et que vous vous sentiez en confiance.

Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à consulter plusieurs professionnels