Les compliments : comment les exprimer et les recevoir

Dernière mise à jour : 24 juil. 2021

_______________________________________________________________________


Nous avons tous reçu au moins une fois dans notre vie un message positif qui nous a fait du bien. Nous pouvons également souffrir de leur absence, être gênés par leur présence voire même de pas les prendre en compte en les minimisant. Comment réussir à exprimer et recevoir des compliments afin de renforcer son affirmation et son estime de soi ?


Auteur Photo: PublicDomainPictures (Image libre de droit - Pixabay)



Exprimer un compliment

Cette habileté sociale est importante car elle est une réponse renforçatrice pour la personne qui va en bénéficier. En effet, le compliment (ou message positif) permet de dire à l'autre que nous apprécions sa façon d'être, d'agir, de travailler par exemple. Il s'agit d'un cadeau incitant l'autre à poursuivre son attitude et à persévérer. L'intention est de faire plaisir, renforcer les liens de confiance et de sécurité.


Dans cette optique, cela paraît simple mais émettre un message positif peut faire peur, surtout si nous avons grandit dans un système familial où les compliments étaient absents. Nous pouvons avoir grandit avec un biais de négativité nous amenant à pointer davantage les éléments négatifs ou à améliorer que les éléments positifs et suffisants. Par ailleurs, exprimer des compliments signifie s'exposer à l'intime, à notre sensibilité sans avoir honte. Il est possible de se sentir mal à l'aise face à cette exposition et donc, de chercher à l'éviter afin de maintenir une distance émotionnelle avec l'autre.


Savoir exprimer un compliment consiste tout d'abord à identifier ce que nous apprécions chez l'autre et ce que cela provoque chez nous. N'oublions pas que le plus simple est le mieux. Les amorces les plus compréhensibles restent : « J'apprécie... », « J'aime.... », « Cela me fait plaisir... ». N'oublions pas non plus de renforcer le message verbal par des attitudes non verbales en cohérence avec le compliment.

Recevoir un compliment

Lorsque quelqu'un nous fait un compliment, nous pouvons ressentir du plaisir, nous sentir gênés voire même le nier complètement. Cependant, il faut comprendre qu'un message positif est limité dans le temps et ne nous engage en rien. Accepter un compliment ne sous-entend pas la moindre soumission à l'autre ni lui être redevable.


Même s'il est vrai que certains compliments peuvent être exprimés pour des raisons intéressées, il n'en reste pas moins que la plupart ont pour objectif de faire plaisir. Si c'est le fait d'un manipulateur, ce sera dans le temps que le visage du manipulateur se dévoilera mais pas sur un compliment.


Recevoir un compliment se fait en trois étapes. Tout d'abord, nous accusons réception du message en remerciant. Puis, nous exprimons ce que cela nous provoque : « Cela me touche », « Cela me fait plaisir », « Cela me gêne un peu mais cela fait du bien d'entendre que... ». L'idée à cette étape est de faire comprendre à son interlocuteur que son compliment est apprécié et a atteint son objectif.


Nous pourrions tout à fait nous arrêter là. Il n'est pas utile de renvoyer un compliment à son tour, en tout cas pas de suite. Sauf qu'une troisième étape va utiliser le compliment pour rehausser l'estime de soi et va chercher à intégrer le compliment en le commentant. Par exemple : « tu es très belle aujourd'hui ». Une réponse affirmée serait : « Merci, cela me touche, j'ai essayé de prendre soin de moi aujourd'hui ». Ce commentaire doit être mesuré et nuancé bien entendu mais ne doit pas être excessif dans un sens ou dans l'autre (ni trop narcissique, ni pas assez).


Les compliments font en général parties des thèmes de travail abordés en affirmation de soi.